PPhoto by ActionViews on PIxabay

Pourquoi Femmes Kintsugi ?

Parce que nous avons toutes en nous des fêlures, des brisures occasionnées par la maltraitance.

Nous pouvons choisir de les nier, de les cacher par peur ou honte.

Nous pouvons aussi choisir de les montrer au grand jour, de les sublimer en leur donnant de la valeur, celle de notre transformation.

Tel le Kintsugiroi (l'art du Kintsugi), nous pouvons faire de nos fragilités un terreau fertile de notre renouveau, de notre renaissance à quelque chose de plus juste et meilleur pour nous.

Comme l'indique Céline Santini dans son livre "Kintsugi - l'art de la résilience" : "les épreuves deviennent des opportunités de reconstruction et non plus des cassures. La blessure se révélera peut-être paradoxalement bénéfique après un long travail : après avoir été pansée, et pensée…"

ou encore "vous pouvez transmuter votre plomb en or en un processus alchimique et resplendir à nouveau. Plus précieux qu’avant la cassure, plus fort qu’avant la blessure…"

Gardons à l'esprit que nous sommes des femmes formidables, souvent malmenées du fait de notre féminité, cette énergie Yin qui circule en nous et qui font de nous des êtres exceptionnels.

Alors, soyons fières d'être une femme Kintsugi ! Cette femme qui s'est relevée et a pansé ses blessures en sublimant l'expérience traumatisante pour en faire une vraie force au quotidien.

kintsugi par Myriam Greff, kintsugi.fr

PPhoto by ActionVance on Unsplash

 

kintsugi par Myriam Greff, kintsugi.fr

 
 

© 2020 by Roselyne Carpentier, Coach et Sophrologue. Created with love and with Wix.com